Est-ce obligatoire d’avoir une assurance scolaire ?

Préparer une rentrée scolaire implique plusieurs obligations. Parmi celles-là, on a l’achat des fournitures scolaires comme le stylo, les cahiers, le cartable, le rapporteur et les baskets. Ce sont d’ailleurs les achats ordinaires qui se font. Cependant, il n’est pas rare de voir certains parents souscrire à une assurance scolaire pour leurs enfants. On se demande finalement s’il est obligatoire d’avoir pour les siens une garantie scolaire. Que savoir en réalité de l’assurance scolaire ? Que couvre-t-elle ? Dans quels cas est-elle obligatoire ou facultative ? Éléments de réponses.

Que savoir de l’assurance scolaire ?

L’assurance scolaire est une souscription essentiellement destinée aux apprenants de l’école, du collège et du lycée. Elle les protège en cas de dommages subis ou causés. On distingue en effet deux types d’assurances scolaires. On a l’assurance scolaire et l’assurance scolaire et extrascolaire. La première assure l’enfant durant les activités initiées par son établissement ainsi que sur la route de l’école. La seconde quant à elle assure l’apprenant partout où il se trouve. Elle exclut certaines pratiques sportives dites à risques. Quoi qu’il en soit, on retient que le champ d’application de l’assurance scolaire dépend des contrats souscrits et de la formule utilisée.

Lire également : Voici comment promouvoir une école privée

Que couvre l’assurance scolaire ?

L’assurance scolaire est composée de deux garanties à savoir : la garantie responsabilité civile et la garantie accident corporel. En effet, la première assure la couverture des dommages causés par l’apprenant lui-même. Pour ce qui est de la seconde, elle s’occupe des dommages qu’a subis l’enfant. Elle couvre également un dommage fait par l’enfant sur lui-même. Toutefois, certains contrats proposent des garanties supplémentaires. On a par exemple la garantie Racket ou vols divers ou d’autres services d’assistance.

Dans quels cas est-elle obligatoire ?

En réalité, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire pour un enfant. Cependant, certains cas exigent que l’enfant soit couvert par une assurance. Par exemple, durant les activités facultatives initiées par l’établissement scolaire, l’enfant doit être assuré. Il s’agit entre autres des visites de musées, des classes de découvertes et des séjours linguistiques. À ceux-là, on peut ajouter les activités périscolaires et toutes les activités scolaires facultatives. De plus, l’enfant doit être assuré s’il prend part aux activités qu’organisent les communes outre le temps scolaire règlementaire. S’il fréquente la cantine, l’assurance scolaire s’impose également à lui.

A lire en complément : Quel montant pour de l’argent de poche ? La réponse en fonction de l’âge de votre enfant

Dans quels cas est-elle facultative ?

L’assurance scolaire est facultative pour les activités scolaires obligatoires. Il s’agit concrètement des activités rigoureusement inscrites dans l’emploi du temps de l’apprenant. Autrement, ces activités sont préalablement établies par le programme scolaire. On a par exemple les sorties au gymnase ou à la piscine. Ces dernières peuvent avoir lieu à l’extérieur ou à l’intérieur de l’école.

Pour résumer, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire. Cependant, elle est importante pour l’enfant.