Quel est le niveau pour devenir un auxiliaire en puériculture ?

Intégrer le monde professionnel implique un minimum de formation afin d’acquérir les compétences nécessaires. Dans le domaine d’encadrement des enfants, vous avez le métier d’auxiliaire en puériculture par exemple. Quel est le niveau pour devenir un auxiliaire en puériculture ? On vous en parle à travers cet article.

Le DEAP comme diplôme

Pour mériter d’être appelé auxiliaire en puériculture, vous devez obtenir le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture. En abrégé DEAP, ce diplôme vous ouvre les portes du monde professionnel puisqu’il vient sanctionner la fin d’une formation. Ce parchemin est l’équivalent du BAC et se prépare en un an de formation.

A découvrir également : Comment faire passer la peur du noir ?

Vous avez un total de 7750 heures de formation subdivisées en deux phases. La première phase comporte 770 heures de cours théoriques et cliniques au sein d’une instance spécialisée dans le domaine. Il s’agit d’un Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture (IFAP). Vous avez environ 60 établissements à statut public qui s’occupent de cette formation qui dure 22 semaines.

L’autre moitié des heures est réservée aux stages pratiques couvrant également 22 semaines.

Lire également : Quels est le poids adéquat pour un rehausseur pour enfant ?

Pour intégrer l’un des établissements, vous n’avez pas forcément besoin d’un diplôme. Cependant, un Bac Pro en accompagnement, soins, services à la personne (ASSP) peut être un atout. De même, le BAC pro en services aux personnes et aux territoires  (SAPAT), comme celui ASSP vous dispensera de certains modules de cours.

L’entrée en IFAP se déroule en deux étapes. La première se résume en une étude de dossier afin de déterminer une première liste de présélectionnés. Les demandes prises en compte concernent celles de candidat âgé au moins de 17 ans.

La deuxième phase est un grand oral devant un jury. En cas de succès vous pourriez vous inscrire dans un IFAP de votre choix.

Aucun niveau

Vous pouvez devenir un auxiliaire en puériculture si vous acceptez de suivre la formation. Afin d’être admis pour l’apprentissage, il n’y a pas de niveau d’étude requis. Le principal critère est l’âge minimal fixé à 17 ans. Vous pouvez donc déposer votre dossier pour étude auprès des IFAP et espérer une sélection de votre candidature. De plus, ce sont des petits enfants que vous aurez à charge, alors c’est plutôt le concours d’obtention du DEAP qui sera déterminant pour votre carrière professionnelle.

Le fait qu’il n’existe pas de restriction de niveau n’est pas synonyme d’une ouverture aléatoire pour intégrer ce corps paramédical. Votre niveau d’instruction plaidera en votre faveur. Vous aurez donc plus de chance de devenir auxiliaire en puériculture si vous êtes titulaire tout au moins d’un CAP. Si vous aimez les enfants et y prêtez une grande attention également, vous serez plus apte à exercer le métier.