Quel complément alimentaire pour femme enceinte ?

Les vitamines et tous les sels minéraux contribuent au bon fonctionnement du corps humain. Mais certains sont essentiels pour les femmes enceintes. Il arrive que l’alimentation ne fournisse pas suffisamment certains nutriments dont le rôle est crucial pendant la grossesse. Quels sont alors les compléments alimentaires nécessaires pour une femme enceinte ?

Le fer

Le fer se trouve dans les globules rouges. Il permet notamment aux globules rouges de capter l’oxygène dans les poumons et de le transporter dans tout le corps et vers le fœtus via le placenta. Les femmes enceintes ont besoin de plus de fer car leur volume sanguin augmente. En outre, elles doivent le fournir à leur futur bébé. Les réserves de fer d’un bébé à la naissance ne durent au maximum que pendant les six premiers mois de sa vie. Un apport adéquat en fer réduit le risque de naissance prématurée. Voir même le risque d’insuffisance pondérale à la naissance ou de décès précoce du nourrisson.

A voir aussi : Comment déterminer sa semaine de grossesse?

Une carence en fer peut provoquer une anémie, de la fatigue et un essoufflement rapide à l’effort. La carence peut être détectée par une analyse de sang. Quelques femmes sont plus exposées au risque de carence en fer. Il s’agit généralement des femmes végétariennes et celles dont les grossesses sont rapprochées ou multiples.

Certains aliments contiennent assez de fer. Il s’agit des :

A lire aussi : Introduction au lait de croissance bio

  • Légumes verts (chou frisé, épinards, asperges, petits pois, etc.),
  • Betteraves
  • Pommes de terre avec la peau.

Le calcium

Les besoins en calcium augmentent de 30 % pendant la grossesse. Le fœtus en a besoin pour le développement de son squelette. Le calcium sert à la construction des os et des dents. L’alimentation de la femme enceinte doit être assez riche en calcium. Autrement, le futur bébé en puisera directement dans les réserves de la mère. Le calcium contribuerait également à maintenir une bonne tension artérielle pendant la grossesse.

Si une femme enceinte mange peu d’aliments riches en calcium, des compléments sont recommandés. Un supplément de 1 g de calcium par jour contribuerait à réduire le risque de pré-éclampsie (hypertension artérielle pendant la grossesse). Cela s’observe chez les femmes dont l’apport en calcium est insuffisant.

La vitamine D

La vitamine D fonctionne en tandem avec le calcium. Il favorise l’absorption du calcium et sa fixation sur les os. Il est également impliqué dans la croissance cellulaire et le fonctionnement du système immunitaire. La vitamine D pendant la grossesse procure des avantages à vie à la femme enceinte et à son enfant. Bien que de nombreux aliments en contiennent, le soleil en est la principale source. C’est pourquoi les populations vivant dans les pays nordiques, comme le Canada, ont souvent des niveaux de vitamine D insuffisants d’octobre à avril.

L’acide folique

L’acide folique, aussi connu sous le nom de vitamine B9, est un nutriment essentiel pendant la grossesse. Il joue un rôle important dans la formation du tube neural chez l’embryon en développement. Le tube neural se transformera ensuite en cerveau et en moelle épinière du bébé à naître. Les femmes qui prennent des suppléments d’acide folique avant et pendant les premières semaines de leur grossesse réduisent considérablement le risque que leur enfant développe une malformation congénitale grave du système nerveux central.

En plus de prévenir les malformations congénitales, l’acide folique a d’autres avantages pour la santé pendant la grossesse. Il aide à produire des globules rouges sains et peut réduire le risque d’anémie chez la mère ainsi que certains problèmes neurologiques chez l’enfant.

La plupart des épinards frais contiennent environ 150 mcg d’acide folique, pas suffisamment, alors qu’une portion habituellement utilisée représente approximativement moins de 30% de l’apport journalier recommandé. Les meilleures sources alimentaires d’acide folique sont les légumes verts à feuilles ainsi que certains fruits comme les agrumes, les bananes et les melons.

La quantité nécessaire pour répondre aux besoins en acide folique de la grossesse peut être difficile à obtenir par l’alimentation seule. Un complément alimentaire est donc souvent prescrit aux femmes enceintes ou qui envisagent une grossesse afin qu’elles atteignent leurs apports journaliers recommandés.

Les oméga-3

Les oméga-3, aussi connus sous le nom d’acides gras, font partie des nutriments les plus importants pour la santé du fœtus et de la mère pendant la grossesse. Ils jouent un rôle important dans le développement du cerveau et des yeux chez le bébé à naître.

Les acides gras oméga-3 se trouvent principalement dans les poissons gras comme le saumon, les sardines ou encore les maquereaux. Il peut être difficile pour une femme enceinte de consommer suffisamment de poisson pour répondre aux besoins recommandés en raison des préoccupations concernant la teneur en mercure.

C’est pourquoi beaucoup de femmes enceintes sont invitées à prendre des compléments alimentaires d’oméga-3. Ces compléments sont souvent fabriqués à partir d’huile provenant de poissons qui contiennent peu ou pas de mercure. Les suppléments peuvent contenir différents types d’acides gras oméga-3 mais l’acide docosahexaénoïque (DHA) est particulièrement important car il contribue au développement normal du cerveau et des yeux.

En général, on recommande environ 200 mg par jour d’acides gras DHA pour une femme enceinte qui ne consomme pas suffisamment de poisson. Ce chiffre peut varier selon les professionnels de santé et doit être discuté avec un médecin avant tout achat d’un complément alimentaire. Les femmes enceintes souffrant de diabète ou d’autres problèmes de santé doivent aussi consulter leur médecin avant la prise d’un supplément.

Les compléments alimentaires pour femme enceinte peuvent fournir des nutriments importants qui sont difficiles à obtenir par l’alimentation seule. Il faut discuter avec un professionnel de santé avant tout achat pour s’assurer que le choix du supplément convient aux besoins individuels et ne présente pas de risques potentiels.