Comment faire passer la peur du noir ?

La peur du noir est une phobie dont vous pourrez vous débarrasser facilement. Il suffit d’avoir la volonté et de se donner les moyens de réussir. On compte plusieurs techniques qui permettent d’évacuer rapidement et facilement cette crainte. Selon la source de votre peur, certaines vous seront plus adaptées.

S’habituer progressivement à l’obscurité

À l’instar de toute autre peur, votre crainte ne se dissipera pas du jour au lendemain. Il faudra du temps pour apprivoiser complètement l’obscurité. Commencez par créer dans votre chambre à coucher, un système qui permet de faire varier l’obscurité. Vous pourriez multiplier les sources de lumière de sorte à pouvoir choisir un niveau d’éclairage spécifique.

A lire également : Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

Dans un premier temps, optez pour la plus petite obscurité possible. Dans cette pénombre, allongez-vous dans une position confortable et essayez de contrôler votre respiration. Prenez conscience de l’obscurité et remarquez que rien ne vous arrive de grave. Gardez la pénombre ainsi jusqu’à ne plus en avoir peur. Répétez l’exercice plusieurs fois en augmentant petit à petit la pénombre. Cela prendra du temps, mais vous finirez par vous habituer complètement à l’obscurité.

Faites une introspection

C’est une étape importante pour ne plus avoir peur du noir. Cette peur est sûrement liée à une chose dont vous devez pleinement prendre conscience. La peur du noir est souvent due à la crainte d’être confronté à un esprit maléfique, un fantôme ou simplement un monstre. D’autres ont peur des individus dangereux ou de devenir aveugle. Parfois, cette crainte apparaît après le visionnage de film d’horreur ou d’un évènement traumatisant. Pour en sortir vainqueur, il faut d’abord identifier la peur. Faites une liste de tout ce que vous craignez, puis analysez s’ils constituent réellement des raisons d’avoir peur. Développer en vous le courage face à ces peurs et des forces qui pourraient vous permettre de les vaincre.

Lire également : Quels est le poids adéquat pour un rehausseur pour enfant ?

La lecture avant de dormir

La lecture est un excellent somnifère. Ce n’est pas pour rien qu’on lit des histoires aux enfants afin qu’ils s’endorment paisiblement. En lisant de bons livres, vous créez dans votre imagination un environnement plus rassurant. Cela vous permettra de passer de très belles nuits en toute sérénité et d’affronter le noir avec bravoure.

Par ailleurs, vous devez éteindre la télé, ne plus jouer aux jeux, et vous éloignez des écrans au moins 30 min avant l’heure du coucher. Lisez au moins 15 min avant de dormir. Veillez surtout à lire des livres qui rassurent et non des livres qui racontent des histoires d’horreurs.

Apprendre plus sur les légendes urbaines

Si vous êtes du genre à croire tout ce qui se dit, vous aurez sans doute peur du noir. Aujourd’hui, la science a élucidé plusieurs évènements qu’on jugeait paranormaux. Avec quelques recherches, vous comprendrez plusieurs choses et votre peur se dissipera naturellement. Notez que développer sa capacité à distinguer les bruits et faire du yoga, permettent également d’affronter sereinement le noir.

Utiliser une veilleuse ou une lumière tamisée

Une autre solution pour surmonter la peur du noir est d’utiliser une veilleuse ou une lumière tamisée. Cela permet de réduire l’obscurité tout en offrant un peu de luminosité dans votre chambre. Cela peut vous donner un sentiment de sécurité et atténuer votre anxiété.

Il existe plusieurs types de veilleuses qui conviennent à tous les goûts, des plus basiques aux plus sophistiquées. Vous pouvez opter pour une simple ampoule à faible puissance, ou bien choisir parmi les différentes formules proposées par le marché telles que des lampadaires connectés au Wi-Fi, avec des éclairages personnalisables selon vos envies.

Les lumières tamisées ont aussi leur propre charme. Elles sont parfaitement adaptées pour ceux et celles qui souhaitent se détendre avant le sommeil tout en ayant suffisamment d’éclairage pour lire un livre ou simplement faire quelques activités dans la chambre.

Si vous avez besoin d’un éclairage particulièrement doux et apaisant, il existe des bougies LED spéciales conçues exclusivement pour cet usage. En choisissant cette option, vous bénéficierez non seulement d’un design élégant mais aussi d’une ambiance relaxante grâce à un effet flamme très réaliste sans risque d’incendie contrairement aux vraies bougies.

Assurez-vous que l’éclairage choisi ne soit pas trop brillant afin qu’il n’affecte pas votre sommeil et qu’il soit facilement contrôlable depuis votre lit grâce notamment aux interrupteurs sensibles au toucher intégrés actuellement dans certains dispositifs modernes.

Pratiquer des exercices de relaxation avant de dormir

En plus des solutions matérielles pour combattre la peur du noir, il est aussi possible de pratiquer des exercices de relaxation avant d’aller dormir. Bien que cela puisse sembler simple et anodin, ces exercices peuvent aider à calmer votre esprit et vous relaxer suffisamment pour tomber dans un sommeil paisible.

L’une des techniques les plus courantes est la respiration profonde. Il s’agit d’un processus simple qui consiste à inspirer lentement par le nez en remplissant vos poumons d’air, puis expirer doucement par la bouche jusqu’à ce que l’air soit complètement évacué. Répétez ce mouvement plusieurs fois en vous concentrant sur votre respiration afin de ralentir votre rythme cardiaque et mettre votre esprit au repos.

Les étirements sont aussi une option efficace pour détendre vos muscles après une longue journée ou encore avant le coucher. Des postures comme celles du chat-cow yoga (alternance entre cambrure et flexion du dos) ou encore celle de l’enfant (genoux pliés sous soi avec le front posé contre le sol) permettent notamment de réduire la tension musculaire tout en aidant à se relâcher mentalement.

La méditation constitue aussi une excellente pratique qui peut être intégrée facilement dans sa routine avant le sommeil. Elle aide non seulement à vider son mental mais aussi à se recentrer sur soi-même tout en favorisant un sommeil apaisé.

N’hésitez pas à adapter ces exercices à vos besoins et préférences. Selon votre sensibilité, certains mouvements peuvent être plus ou moins efficaces pour vous aider à dormir paisiblement. Privilégiez ce qui fonctionne le mieux pour vous et n’oubliez pas que la régularité est la clé du succès dans l’apprentissage de ces techniques de relaxation avant le coucher.